1 Hype

Comment évaluer son profil emprunteur ?

Avant de prendre une décision ferme suite à votre demande de prêts, votre banque procède à priori à l’évaluation de votre profil emprunteur. A partir de quelques critères, vous arrivez, vous-même à définir votre profil, pour connaître à l’avance si vous pouvez bénéficier d’un prêt immobilier.

Calcul à partir de la situation familiale et professionnelle

Le calcul débute souvent par les questionnaires sur la situation familiale et professionnelle. Le banquier vous demande généralement si vous êtes célibataire, marié, veuf, divorcé et avec ou sans enfants. Cette première étape à pour but de déterminer le nombre de personnes de votre famille. Vient, ensuite, la question sur votre vie professionnelle : si vous travaillez dans le privé ou dans le public. Pour le premier cas, le banquier insiste sur le type de contrat entre vous et votre employeur. Il y a lieu de remarquer que dans plus de 90 % des cas, les salariés en CDD ne peuvent pas bénéficier d’un prêt.

Les revenus et le taux d’endettement

Le calcul des revenus est une des étapes importantes du calcul du profil emprunteur. La banque peut, ainsi, calculer la totalité de votre revenu net. Mais, le banquier s’intéresse particulièrement à votre endettement, notamment les prêts immobiliers. Il procède, par la suite, à l’évaluation de votre endettement en se basant sur les assurances, impôts et loyers du logement. Pour déterminer votre endettement, votre banque privilégie aussi les mensualités. Si les résultats de l’opération ne dépassent pas les 33 %, vous pouvez certainement bénéficier d’un prêt immobilier.

Calcul basé sur le bien immobilier et l’apport personnel

Un résultat de 20 % ou plus à l’issu du calcul de votre apport personnel vous ouvre, sans doute, vers un prêt immobilier. Lors de l’évaluation de votre bien immobilier, votre banquier étudie différents éléments, notamment l’état général de votre bien, la possibilité de trouver un locataire et la conformité du prix du bien au marché.