Pour la gestion de votre copropriété, la loi vous oblige à vous doter d’un syndic de copropriété. Cette obligation ne vous empêche pas, au contraire, de vous montrer sélectif. Exigez de votre prestataire plusieurs qualités. Sans elles, votre relation sera conflictuelle et votre copropriété en pâtira.

Les honoraires du devis ne font pas tout

Il est normal de regarder le montant des honoraires inscrit sur le devis. Soyez conscient qu’ils ne concernent que la gestion courante. Si vous devez faire face à une panne ou que la loi demande de nouvelles actions administrations (ex : immatriculation dans un registre des copropriétés en 2016), le syndic vous facture un coût supplémentaire. Ces frais transforment parfois un syndic peu cher en prestataire relativement cher. Informez-vous sur les coûts prévus pour ces actes ponctuelles.

Un gestionnaire compétent

Chaque cabinet possède plusieurs gestionnaires. Par conséquent, vous avez de bons gestionnaires et les autres même si la réputation de la société est flatteuse. Apprenez à découvrir votre gestionnaire avant de signer. Il doit être compétent et pédagogue. N’hésitez pas à lui demander des questions un peu technique lors de votre rencontre, sans pour autant faire de ce rendez-vous un interrogatoire.

Des connaissances du quartier

De nos jours, il est de plus en plus facile de collaborer avec des entreprises lointaines grâce à Internet. Cependant, pour la gestion d’une copropriété, choisissez toujours la proximité. Le syndic connaîtra mieux les spécificités du quartier et se montrera plus réactif.
Ainsi, si vous souhaitez un syndic sur Paris, assurez-vous qu’il maîtrise les spécificités de l’arrondissement.

Une réactivité confirmée

La réactivité est souvent la source de problèmes entre les copropriétaires ou locataires et le syndic. En effet, quand une situation gêne les habitants, le syndic ne la vit pas et les mauvais gestionnaires, maîtrisant mal leur charge de travail, mettent du temps à trouver les solutions. Un ascenceur en panne pendant plus d’une semaine, des conflits de voisinage qui perdurent, une femme de ménage non remplacée, une porte de garage cassée depuis un mois, tous ces soucis sont régulièrement rencontrés. Un syndic réactif ne commet pas ces erreurs. Vous devriez ressentir très vite après votre prise de contact si votre potentiel collaborateur est réactif. Si ce n’est pas le cas, allez ailleurs.
paris-immobilier