Bon nombre de freelances travaillant dans le domaine informatique doivent assurer la tenue d’une comptabilité. En effet, ils ont le choix de la confier à un professionnel du chiffre ou de la réaliser eux-mêmes. Dans ce dernier cas, les freelancers peuvent avoir recours à l’utilisation d’un logiciel comptable. Ils ont la possibilité de choisir le type de logiciel de comptabilité en fonction du type de son activité. Ce dossier vous fera le point sur le métier d’un freelance en général.

Connaitre toutes ses obligations avant de sélection son outil de gestion de comptabilité

Le fait d’exercer une activité de freelance en informatique peut se réaliser au sein de n’importe quelle entité : société pluripersonnelle, unipersonnelle, entreprise individuelle ou microentreprise. Cela dépend aussi du statut choisi par l’entreprise. En comptabilité, les obligations d’un freelance en informatique sont diverses. D’une manière générale, ce sont la tenue d’une comptabilité de trésorerie, la possession d’un livre de recettes et de dépenses ainsi qu’un registre de toutes les immobilisations et tous les amortissements. Un freelance en informatique doit procéder à effectuer un travail d’inventaire annuel et l’établissement d’un bilan et compte de résultat.

Dans tous les cas, il est indispensable de préciser que l’utilisation d’un logiciel de comptabilité est un choix, elle n’est pas obligatoire. Pourtant, il reste essentiel. En fonction de son statut, un freelance en informatique aura intérêt à choisir une solution plus ou moins intégrale. En effet, il existe des logiciels comptables simplifiés qui consistent à faciliter les tâches réalisées au sein des micro-entreprises. Certains opérateurs indépendants en informatiques se permettent également d’établir automatiquement le registre des recettes.

Quand un freelance est permis à utiliser des règles de la comptabilité de trésorerie, il peut se doter d’un logiciel de comptabilité capable de récupérer certaines informations comme les relevés bancaires. Ce dernier les saisira de façon automatique en comptabilité. La majorité des freelances en informatique qui optent pour la société n’ont pas d’autre alternative que d’avoir recours à un logiciel comptable à Ixelles, Saint-Gilles et à Bruxelles qui permet de comptabiliser toutes les écritures comptables et d’établir finalement un bilan.

Les obligations relatives à la comptabilité d’un freelance en informatique paraissent assorties d’obligations fiscales. Le régime d’imposition va définir leur étendue. Sous conditions de seuils, l’application de la franchise en base de TVA conduit à la non-imposition à la TVA. Pourtant, les freelances en informatique sont soumis à la TVA seulement quand ils ont choisi l’impôt en question et dépassent les seuils de la franchise. Pour ceux qui ont une certaine préférence pour le régime réel d’imposition, des obligations fiscales paraissent maximales.

Définir ses besoins avant de sélection un logiciel de comptabilité

Le fait d’investir dans un outil de gestion comptable à Ixelles parait loin d’être anodin. Le freelance est en effet amené à veiller à ce qu’il lui permette de compléter et de respecter ses obligations mais aussi de contrôler la conformité de ses besoins. Le choix d’un logiciel comptable dépend des besoins exprimés par la société.
expert comptable