Les métiers de la comptabilité se sont diversifiés et sont de plus en plus attractifs au fil du temps pour devenir aujourd’hui de vrais outils de développement pour les entreprises.

Assistant comptable

Parmi les métiers de la comptabilité les plus courants figure celui de l’assistant comptable. Ce professionnel a des missions plus ou moins variées en fonction de la taille et de selon l’activité de l’entreprise. Dans une grande société, il s’occupera d’un point précis du bilan : compte client, suivi bancaire, compte fournisseur… Dans une PME, il aura des missions plus diversifiées, allant de la saisie à la préparation du bilan en passant par la paie et la gestion des stocks. Ce professionnel, qui peut également travailler au sein d’un cabinet comptable, doit être titulaire d’un DUT GEA option finance comptabilité ou d’un BTS CGO.

Comptable

Le métier de comptable est aussi très répandu. Il est en charge de la vérification des dépenses et les recettes de l’entreprise, et s’occupe également de la saisie comptable, de la paie, des déclarations sociales et fiscales et de la gestion des stocks. Ce professionnel établit aussi le bilan de l’entreprise avant qu’il ne soit vérifié par l’expert-comptable. Comme pour l’assistant comptable, ses tâches peuvent être différentes selon la taille et l’activité de l’entreprise. Il peut donc travailler dans une entreprise ou dans un cabinet comptable. Les diplômes exigés sont le BTS CGO et le DUT GEA option finance comptabilité.

Chef comptable

Comme son nom l’indique, le chef comptable a pour rôle de superviser et d’animer l’équipe du service comptabilité d’une entreprise. Il a l’obligation d’informer les comptables des nouvelles règles fiscales, sociales ou juridique entrées en vigueur, et doit veiller au respect de ces nouvelles règles. Il est aussi en charge de la finalisation des comptes annuels. Le chef comptable doit donc se tenir informer de toutes les nouvelles lois qui entrent en vigueur. Le diplôme requis pour exercer cette fonction est le DSCG.

Contrôleur de gestion

Le contrôleur de gestion a pour mission de veiller au respect des processus comptable. Il intervient dans la gestion de l’entreprise par le biais de la comptabilité analytique afin de conseiller la direction dans ses choix stratégiques. Ce professionnel est aussi en charge de la définition et à l’atteinte des objectifs de l’entreprise par le biais des prévisions budgétaires. Pour devenir contrôleur de gestion, il faut avoir un diplôme d’école supérieure de commerce ou de gestion ou un master en comptabilité.

Comptable public

Ce métier de la comptabilité consiste à comptabiliser les dépenses et les recettes publiques. Il fait partie de la fonction publique et est supervisé par les contrôleurs du trésor. Chaque organisme public est doté d’un ou plusieurs comptables publics. Ce professionnel est entièrement, personnellement et financièrement responsable de sa gestion, et peut être amené à payer lui-même les manques en cas de découverte d’irrégularité. Le recrutement des comptables publics se fait par voie de concours.