Vous pensez offrir un couteau suisse ou vous organisez un trip d’aventures et vous cherchez un couteau de poche? Comment choisir quand on n’y connaît rien?

 

Il n’existe pas de règles universelles pour définir un « bon couteau suisse« . Tout dépend évidemment de l’usage que vous en ferez. Un cuisinier fera attention à la découpe, un globe-trotter cherchera quelque chose de moins fragile et de plus résistant. Et bien sûr, si vous prévoyez d’offrir un couteau suisse à un enfant, vous réfléchissez avant tout à sa sécurité.

Les critères pour choisir votre couteau suisse

Le premier élément essentiel est la taille du couteau suisse. Si vous souhaitez le garder dans votre poche ou si vous pensez l’accrocher à un porte-clés, il faudra opter pour un petit modèle. Le poids joue également un rôle important. Si vous voulez le transporter facilement, préférez un outil léger. Évidemment, plus le couteau suisse est équipé, plus il sera lourd. De même, le look final peut influencer votre choix. Craquez pour un modèle indémodable avec un manche rouge ou faites-vous plaisir avec une édition spéciale.

 

Enfin, le critère essentiel pour choisir le bon couteau suisse, ce sont les outils que vous y retrouverez. Notez que certains proposent les mêmes accessoires depuis plus de 100 ans :

• Une grande et une petite lame

• Une loupe

• Un petit et grand tournevis

• Un tournevis Cruciforme

• Un ouvre-boîte

• Une paire de ciseaux

• Une lime à ongle

• Un décapsuleur

• Un dénude-fil

 

Les couteaux suisses les plus équipés proposent aussi :

• Une pince à épiler

• Un tire-bouchon

• Un cure dent

• Une lime/scie à métaux

• Un dégorgeur/écailleur à poissons

• Des anneaux de suspension

• Une lampe torche

  • Une boussole

 

Et les modèles les plus récents sont même dotés de :

• Une clé USB

• Un chronomètre

• Un stylo

  • Un lecteur MP3

Choisir un couteau suisse quand on y connaît rien 211217