Placement élevé. Selon les données de l’Enquête sur la population active (EPA) et de l’Institut national de la statistique, les diplômés en droit ont un taux de chômage de 9,58 %. Il s’agit de l’un des taux les plus favorables en termes de placement, avec une formation en mathématiques, statistiques et sciences de la santé. Au-delà de la vocation, les étudiants apprécient la possibilité d’obtenir un emploi rapidement.
Salaire généreux. En plus de trouver un emploi sous peu, les diplômés en droit reçoivent souvent des salaires très intéressants en échange, qu’ils exercent dans un cabinet d’avocats ou en tant que fonctionnaires. Le salaire peut s’améliorer à mesure que les employés acquièrent de l’expérience et font la promotion.
Possibilités de croissance. Un diplôme en droit sème les graines de la croissance personnelle, mais il facilite également l’idée de se développer professionnellement. Autrement dit, si un avocat a une vocation pour son travail et se sent à l’aise dans l’exercice de ses fonctions, il peut acquérir plus de responsabilités en peu de temps.
Prestige social. Le droit est la carrière typique que tous les grands-parents veulent que vous étudiiez parce que « ça a l’air bien ». Mais d’où vient ce prestige ? D’une part, une capacité de mémoire et de gestion élevée que le travail requiert. De l’autre, la possibilité d’accéder à des emplois pertinents et bien rémunérés.
Compétences utiles dans la vie quotidienne. Un diplômé en droit doit avoir des compétences en expression orale, expression écrite et résolution de conflits. C’est des compétences génériques qui sont facilement applicables dans d’autres domaines de la vie, par exemple le milieu familial ou universitaire.

 

5 inconvénients d’étudier un diplôme en droit

Heures longues et instables. Derrière chaque bon salaire, il y a une journée de travail difficile … Et souvent longue. Les avocats prestigieux doivent passer de nombreuses heures à préparer une grande variété de cas, certains étant plus rapides à résoudre que d’autres. Afin de ne pas abandonner, vous devez avoir une capacité de travail du fer et ne pas être submergé dans les moments de tension.
Course très mémorable. Terminer un diplôme en droit avec succès signifie être prêt à vous enfoncer les coudes pendant de nombreuses heures. Bien que toutes les lois soient interprétables, il est important d’apprendre les textes juridiques à la lettre, surtout lorsque l’étudiant prévoit de se présenter aux oppositions. Par conséquent, il vaut la peine d’évaluer l’option d’effectuer des exercices de mémoire pour être plus productif.
Besoin de se spécialiser. Un diplôme en droit n’est presque jamais suffisant pour pouvoir travailler. Par exemple, pour exercer en tant qu’avocat, vous avez besoin du Master en accès à la profession juridique. En fait, les juristes qui veulent être juges ou notaires doivent étudier plusieurs années pour atteindre leur objectif. C’est un défi difficile.
Distance entre réalité et attentes. Les personnes qui s’inscrivent à un diplôme en droit ont tendance à montrer un grand désir de changer la réalité par leur travail. Cependant, il n’est pas toujours possible de gagner chaque cas, et la rigidité du système juridique peut entraîner une certaine frustration.
Des cas qui durent dans le temps. Comme pour tous les emplois, certains problèmes sont plus faciles à résoudre que d’autres. Ainsi, alors que certains cas peuvent prendre quelques semaines, d’autres se dilatent avec le temps. Cela signifie que certains clients peuvent avoir besoin de l’aide d’un avocat ou un service juridique gratuit  pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. Dans ces circonstances, l’avocat doit être patient, ne pas abandonner et examiner toutes les options pour débloquer la situation.